LE JURY


C'est le 24 novembre 2018 à Bruxelles que nous avons organisé la 2500ème session de dégustation à l'aveugle du "Grand Jury international des Vins" - GJIV. C'est en 1990 que Rémy POUSSART créa "le Grand Jury international des Vins". En plus de 30 ans, c'est près d'un millier de jurés qui se sont relayés pour commenter et coter les plus de 50000 échantillons que nous avons passés sur la sellette. Deux fois par semaine, l'un des plus fiable jury de dégustation au monde se réunit pour une dégustation à l'aveugle de 20 vins. Le GJIV est composé de cavistes, importateurs, courtiers, négociants, sommeliers, restaurateurs, grands amateurs, vignerons, maîtres de chai… de 31 nationalités différentes. Malgré le Cavid-19, le Grand Jury International des Vins s'est réuni à 28 reprises durant l'année 2020. Chaque vin a été testé en moyenne par 12 jurés. Tous les vins sont dégustés à l'aveugle. Les deux seules informations données aux jurés sont la région du vin et le millésime. Contrairement aux concours, nous ne demandons aucune cotisation pour tester les vins…  Nous n'attribuons pas de récompense ou médaille aux vins dégustés.

IMG_1011
IMG_1147
AC3I5401
IMG_1093
IMG_1112
IMG_1108
IMG_1122
IMG_1281
IMG_1308
IMG_1322
880
IMG_1325
IMG_1336
IMG_1342
IMG_1307
AC3I5392-2
IMG_1354
IMG_1367
IMG_1370
IMG_1372
IMG_1249
IMG_1388
IMG_1397
IMG_1107
SDC12846

EXCEPTIONNEL
100 = 20/20
99 = 19,6/20
98 = 19,2/20
97 = 18,8/20

EXCELLENT
96 = 18,4/20
95 = 18,0/20
94 = 17,6/20
93 = 17,2/20

TRES BON
92 = 16,8/20
91 = 16,4/20
90 = 16,0/20
89 = 15,6/20

LA NOTATION

Ce sont les guides anglo-saxons qui ont été les premiers à noter les vins. Jusque dans les années 80, la plupart des guides français se contentaient essentiellement de faire une description "élogieuse" des vins. Sous la pression et le succès des guides anglais et américains qui plus est commençaient à sortir leur publication en version française, les éditeurs francophones ont été contraints eux aussi de noter les vins, mais attention, sans toutefois prendre des risques. Certains utiliseront des coups de cœur, d'autres plus courageux iront jusqu'à noter les vins avec un système de cotation d'une à cinq étoiles !
Pour ma part, depuis mes débuts en 1990, j'ai toujours noté les vins sur 20 points de façon mathématique et scolaire. J'ai toujours été très réticent au système de cotation anglo-saxon amené chez nous par RP, non pas Rémy Poussart mais bien Robert Parker.
Comme l'explique très bien dans ses guides notre célèbre journaliste yankee, cette notation anglo-saxonne résulte d’une note sur 50 points. Ensuite, faisant fi de toutes les règles mathématiques, au lieu de multiplier la note par deux pour obtenir une note sur 100 points, on rajoute 50 points à la note obtenue !!! Ainsi, un vin qui obtient 35/50 reçoit non pas 70/100 mais bien 35 + 50 = 85/100. De cette façon, toutes les notes sont tirées vers le haut ! Un mauvais vin obtenant 20/50 soit 8/20 obtiendra 70/100 selon le système de cotation anglo-saxon !!! Par ce système, très rares sont les vins qui obtiennent moins de 85 point
s... et ce, à la satisfaction générale ! Tant du producteur qui reçoit une note surévaluant la qualité de son vin que du consommateur qui peut se flatter d’acheter un vin avec une belle note.

Pour ma part, durant ces 30 denrières années, j'ai pu déguster plus de cent mille vins que j'ai toujours notés sur 20 points. Même si mes notes sont depuis toujours attendues tant par les professionnels que par les consommateurs, leur comparaison avec le système anglo-saxon sur 100 points est assez fastidieuse. C'est pourquoi, dans le but de supprimer cet exercice superflu, j'ai décidé depuis 2018 de convertir toutes mes notes sur 20 points en notes anglo-saxonnes sur 100 points.
Sur base des indications écrites par l’ami Robert, j'ai donc établi un tableau de conversion.

BON
88 = 15,2/20
87 = 14,8/20
86 = 14,4/20
85 = 14,0/20

MOYEN
84 = 13,6/20
83 = 13,2/20
82 = 12,8/20
81 = 12,4/20

DECEVANT
80 = 12,0/20
79 = 11,6/20
78 = 11,2/20
77 = 10,8/20

MAUVAIS
76 = 10,4/20
75 = 10,0/20

METHODOLOGIE DE DEGUSTATION


1 - Toutes les sessions de dégustations du Ranking Bordeaux sont organisées par le Grand Jury International des Vins, fondé en 1990 par Rémy Poussart. En plus de 30 ans, près d'un millier de jurés différents ont déjà participé aux sessions de dégustation.

2 - Tous les vins, sans exception, sont dégustés à l’aveugle. Les jurés ne connaissent que la région d’origine des vins ainsi que le millésime. Dans une session, on peut retrouver 20 vins de 20 appellations différentes.

3 - Les jurés sont choisis parmi les professionnels du vin et les grands amateurs. Une connaissance approfondie des vins de Bordeaux est exigée.


4 - Les dégustations se déroulent dans une salle bien éclairée, chauffée ou climatisée à 20°C. Les jurés sont assis. Ils disposent d’une table, de verres, d’un crachoir, d’eau et de pain.

5 - Les jurés doivent remplir une fiche de dégustation en détaillant la robe, le nez et la bouche pour chaque vin mis sur la sellette. Une apogée et une note sur 20 ou 100 points est également demandée suivant le tableau de notation que chaque dégustateur reçoit avant la session.


6 - Les vins rouges sont dégustés à une température de 17° à 18°. Les bouteilles sont versées en intégralité dans des carafes numérotées 1/2 heure avant le début de la session.

7 - Lors de chaque session, 20 vins sont dégustés à l’aveugle. Un vin zéro est préalablement servi en guise de mise en bouche et commenté collégialement afin de calibrer le jury sur la notation. La dégustation se poursuit dans le silence au rythme d’un vin toutes les 5 minutes.

8 - Afin de ne pas avantager ou désavantager un vin par son ordre de passage dans la session de 20 vins, les dégustateurs présents les dégustent dans des ordres différents :


9 - Quand tous les jurés ont remis leur fiche de dégustation, les 20 bouteilles de vin dégustées sont dévoilées.

10 - Après la session de dégustation, la moyenne des notes obtenues pour chaque vin est calculée sur 100 points. Les notes de +10 et -10 points par rapport à la moyenne sont éliminées.

11 - Notre jury ne déguste que des vins finis, c’est-à-dire des vins en bouteille prêts à la commercialisation. Nous ne dégustons pas d’échantillons tirés sur cuve ou sur fût. De même, nous n'émettons pas d'avis sur les échantillons de vin en Primeurs !


12 - Lors de nos weekends de dégustation, un même juré ne peut pas participer à deux sessions successives. Il est toutefois autorisé à participer à deux sessions sur la même journée